Actualités
Les Parcs nationaux en danger
2 novembre 2012

Mountain Wilderness, lance un appel à la mobilisation de l’opinion publique pour que les Parcs nationaux, et en particulier celui de la Vanoise mis en danger par les réactions de certaines collectivités locales, ne soient ni pris en otage ni détournés de leurs missions de service public

De nouvelles règles pour les Parcs Nationaux

La loi Giran de 2006, en modifiant la loi de 1960 créant les Parcs nationaux en France, faisait le constat du relatif échec des zones périphériques, et proposait des solutions pour une meilleure appropriation des parcs par les résidents et tous les acteurs de  leur territoire.

La transformation de ces zones périphériques en zones d’adhésion comportait l’élaboration de chartes à l’image de l’expérimentation réussie d’une charte de l’environnement et du développement durable dans le Parc national des Écrins.

Les chartes ont été élaborées dans la concertation ; les conseils d’administrations, remaniés par la loi Giran pour donner la prééminence aux élus locaux, représentant de leurs territoires, ont validé les textes.

Nous avons accepté cette règle en contrepartie d’une démarche de développement durable et de protection de la nature dans les zones d’adhésion. Cet engagement est trahi en Vanoise…

La zone centrale bénéficie d’une protection forte mais, déconnectée du territoire voire cernée par un développement industriel du tourisme, est menacée indirectement.

Dans la Vanoise, un rejet franc et massif de l’idée même de protection

Malgré 5 années de concertation, les premiers retours des communes devant adhérer sont négatifs, aucune commune n’a émis d’avis favorable à la charte. Presque toutes l’ont rejetée !

Et pourtant elle n’est pas bien ambitieuse, sur les questions d’aménagement et de domaine skiable. En fait, pour tous « ces sujets qui fâchent », elle renvoie même au droit commun : on fera la même chose dans la zone d’adhésion du parc qu’ailleurs en France. Mais cela semble  encore trop pour ces élus locaux qui revendiquent la liberté totale de faire ce qu’ils veulent « chez eux. »

Les organisations environnementales soutiennent le document, certaines sont plutôt sur la réserve et critiquent sa faiblesse en particulier sur l’engrenage des urbanisations susceptibles de se poursuivre dans l’aire optimale d’adhésion.

Ailleurs aussi

Les Parcs nationaux des Cévennes et des Calanques sont également malmenés.
Les blocages que l’on observe nous emmènent bien loin des fondamentaux des Parcs nationaux décrit par Jean-Pierre Giran, président de Parcs nationaux de France : « Le classement d’un parc national manifeste une volonté politique de donner une forte visibilité nationale et internationale à cet espace, d’y mener une politique exemplaire et intégrée de protection et de gestion, mais aussi d’éducation à la nature et de récréation, et de transmettre aux générations futures un patrimoine préservé ».

A nous de montrer notre volonté !

C’est clairement cette mission des Parcs nationaux qu’il faut défendre aujourd’hui. L’enjeu est bien national et doit faire fi des appétits locaux C’est l’objet de notre  mobilisation car le risque est grand que la Vanoise soit un cas emblématique.

Mountain Wilderness et les associations de protection de la nature et de pratiquants d’activités de montagne appellent à se mobiliser le 12 décembre prochain pour la défense des Parcs Nationaux. Une conférence de presse se tiendra à l’assemblée nationale (Paris), de 18h à 20h.

Alerter les médias et l’opinion

Un  mouvement d’opinion fort peut inverser la donne et en particulier inciter les communes à adhérer aux chartes rédigées avec leur concours. Les médias peuvent être notre relais. C’est pourquoi nous organisons une conférence de presse publique à Paris ce même  jour pour montrer le caractère  national, voire international de l’enjeu.

Contact :
Patrick Le Vaguerèse, vice-Président de Mountain Wilderness
patrick.le-vaguerese@sfr.fr
– 06.82.32.07.53

Rejoignez-nous sur Facebook !
Designed by Eve Issartel, powered by PikiChaki